Rubrique Design

Redesign du jeu de Sokoban

Conçu par Hiroyuki Imabayashi au début des années 1980, le Sokoban est un jeu de réflexion qui se distingue par la simplicité de ses règles et par la complexité des problèmes qui en résultent.

Vous incarnez un magasinier (Sôkoban en japonais) et votre tâche consiste à ranger des caisses dans un entrepôt, aux emplacements indiqués. Pour y parvenir, vous devez pousser les caisses une par une. Si une caisse rencontre un mur ou une autre caisse, elle ne peut plus avancer : vous devez changer de direction ou déplacer une autre caisse.

Malgré ce petit nombre de règles faciles à assimiler, certains problèmes de Sokoban nécessitent plusieurs heures de réflexion, même lorsque l’« entrepôt » est très petit et que les caisses à ranger sont peu nombreuses. Il faut découvrir le bon enchaînement des déplacements, qui dépassent souvent la centaine !

Un autre intérêt de ce jeu est la facilité avec laquelle on peut le programmer. J’en ai réalisé une version en Javascript, qui utilise un canvas HTML pour l’affichage et l’animation. Le programme exploite plusieurs algorithmes classiques tels que A* pour la recherche du plus court chemin entre deux positions et Flood Fill pour identifier toutes les cases accessibles au joueur.

La plupart des versions de Sokoban reprennent la métaphore de l’entrepôt, du magasinier et des caisses, figurés de manière plus ou moins stylisée. Je souhaitais pour ma part une présentation minimaliste. Chaque problème de Sokoban peut se concevoir comme un graphe reliant les points accessibles. Il est alors inutile de représenter les murs de l’entrepôt. L’apparence du jeu est beaucoup plus abstraite, et quelque peu déroutante au départ.

Il est étonnant de constater que la simple transformation d’une surface (le sol de l’entrepôt) en un réseau de lignes puisse modifier à ce point la perception du jeu. Les situations sont les mêmes et leur résolution implique une suite de déplacements identiques, mais la compréhension du problème posé est tout à fait différente.

2 commentaires sur Redesign du jeu de Sokoban

  1. J’y ai joué pendant longtemps. Je n’aime pas trop les casse-tête mais celui-là m’a toujours captivé. Belle réalisation.

    soky, le 09/01/2013

  2. Même chose pour moi : les casse-têtes ne sont pas trop ma tasse de thé, mais le Sokoban est très prenant. J’aime surtout les niveaux de petite taille mais très difficiles à résoudre. Leur apparente simplicité cache une surprenante complexité.

Ajouter un commentaire