Rubrique Véhicules

La Citroën 5HP

Son charme est certes désuet, mais elle a fière allure, cette petite voiture créée au début des années 1920 ! D’une conception très simple, produite en série à 80 000 exemplaires dans l’usine Citroën de Levallois, son coût modéré devait contribuer à démocratiser l’automobile. Sa désignation officielle est « Citroën type C », mais elle est plus connue sous le nom de 5HP (pour horse power, chevaux-vapeur). Les premiers exemplaires, livrés en 1922, étaient tous peints en jaune, d’où son surnom de « petite citron ».

La 5HP fut déclinée en plusieurs versions : le torpédo, modèle d’entrée de gamme à deux places ; le cabriolet, également à deux places mais avec des vitres latérales ; le « trèfle », avec une troisième place à l’arrière ; le véhicule de livraison, disposant d’un toit fixe et d’une partie utilitaire dans laquelle on pouvait charger des marchandises.

Les illustrations que j’ai réalisées représentent le torpédo, dont l’esthétique est, selon moi, la plus réussie. Son châssis est en tôles embouties. Les marchepieds sont en aluminium, tandis que la calandre et les cerclages des phares sont nickelés. Une armature de bois, sur laquelle est clouée de la tôle fine, constitue la caisse de la voiture dont l’arrière pointu valut à ce modèle le sobriquet peu flatteur de « cul de poule ».

Le torpédo ne possède qu’une seule porte, côté passager : du côté du conducteur le flanc est occupé par la roue de secours. À l’arrière, une trappe donne accès au coffre et deux barres de métal permettent de sangler une valise ou une petite malle. L’intérieur du véhicule est garni de cuir et le sol recouvert d’un tapis-brosse. Le tableau de bord, en aluminium, est des plus rudimentaires ; il ne comporte que deux instruments : un interrupteur pour mettre le contact ou allumer les phares et un ampèremètre permettant de contrôler la charge de la batterie.

Disposant de trois vitesses, la petite Citroën 5HP pouvait rouler à 60 km/h. Il fallait cependant être prudent dans les virages et sur les routes mal carrossées, car la suspension de la voiture était assurée par des ressorts à lames, sans amortisseurs.

Spécifications

Moteur4 cylindres
Cylindrée856 cm³
Puissance11 ch
Longueur3 200 mm
Largeur1 400 mm
Empattement2 250 mm
Voies avant et arrière1 180 mm
Roues700 × 80

2 commentaires sur La Citroën 5HP

  1. Bonjour Thierry,

    Quelle surprise de découvrir ton site ! Je vois que nous partageons la même passion pour les choses de l’ancien temps ;) Ton petit «  citron » est tout simplement adorable est très méticuleusement modélisé Moi-même j’avais commencé à modéliser la 5hp dans la même version mais je ne suis pas allé aussi loin dans les détails puisqu’il me manquait de la documentation Finalement j’ai acheté le livre dédié à cette voiture ainsi qu’à la 7HP Si cela t’intéresse je peux te faire parvenir quelques photos du livre afin de compléter ton modèle mais à première vue, je ne pense pas que tu en ais vraiment besoin.. Encore bravo et à bientôt ici ou au hangar ;)

    christophe

  2. Bonjour Christophe

    Oui, j’aime aussi les mécaniques anciennes… les voitures, les trains mais également les avions (je n’en ai pas encore modélisé, mais cela ne saurait tarder).

    La documentation des modèles anciens n’est pas facile à trouver et tu dois être confronté au même problème. Les rares plans disponibles sur internet sont très imparfaits et comporte de nombreuses erreurs ! Pour la 5hp, j’ai eu la chance qu’un possesseur de cette voiture me fasse parvenir gracieusement des plans assez détaillés après que j’ai posté un message sur un forum dédié à cette voiture.

Ajouter un commentaire